jeudi 11 décembre 2008

[Tops]Les plus kitsch en 2008

L'année dernière, nous avions notre ami Mika qui aurait tenu sans aucun problème le haut de ce top. Cette année, même si nous n'avons pas eu de figure aussi proéminente, la compétition est acharnée pour se voir remettre le titre de la chanson la plus dégoulinante. Maintenant, il y a du bon dégoulinant et du mauvais dégoulinant...



5) Sebastien Tellier - Roche

Commençons par mauvais dégoulinant... J'admets, c'est facile, c'était le titre de la France à l'eurovision. En soi, ça devrait être hors catégorie. Mais bon, il y a quand même eu plein de critique pour défendre le troubadour barbu, et ça a quand même été produit par la moitié de Daft Punk ! Mais non, soyons, quand même érieux, dans ce titre, on s'emmerde du début à la fin, et ce son sur lequel est construit la chanson n'aurait même pas mérité d'être utilisé par France Gall dans ses titres sans Michel Berger.



4) Coldplay - Viva La Vida

Oui, Viva La Vida est un des morceaux des plus kitsch de 2008. Un de ceux qui est aussi le plus accusé de plagiat. Joe Satriani s'y est mis dernièrement. Mais on peut aussi entendre des similarités étonnantes entre Viva La Vida et... "J'en ai marre" d'Alizée. Rien que pour ça, il devait figurer dans ce top !




3) The Whip - Trash

Oui, oui, écoutez là bien, tentez de bouger dessus. Et vous verrez, vous reviendrez toujours à la danse du skieur alpin ou du laveur de vitre. La faute au beat binaire de base et aux 6 riffs de guitares sur lesquels le refrain se base et qui révèle au grand jour le kitsch profond de cette chanson. Qui est par ailleurs excellente.



2) The Presets - This Boy In Love

Il est fort possible que vous soyez passé à côté de cet album d'électro-rock sorti cette année vu la déferlante observée dans le style. Mais dans ce cas, vous êtes sans doute passé à côté de la preuve musicale que les Pet Shop Boys sont toujours alive avec ce morceau. J'imagine parfaitement deux barbus en cuir se rouler un pelle dans une boite gay pleine de fluo sur cette chanson.



1) Neon Neon - Raquel

Attention, on joue dans la cour des grands ici. Déjà, le titre est tiré de l'album "Stainless Style" basé sur la vie de John DoLorean, le créateur de la Dolorean (oui, la voiture de Retour vers le Futur). Ensuite, ils vont au moins aussi loin que Sebastien Tellier dans le kitsch de leurs sons et de leurs rythmes. Pourquoi une première place pour eux, alors ? Fondamentalement, parce que c'est jouissif ! C'est extrêment bien produit (Boom Bip, la moitié du duo est pas un machot, ni Gruff Rhys, leader de Super Furry Animals), c'est drôle et entraînant. Et ça a été nominé aux Mercury Awards quand même (où on a vu gagner Elbow cette année, Klaxons l'année dernière). Bref, du kitsch haut de gamme...


1 commentaires:

Claire a dit…

Je désesperais de voir sur la plupart des blogs Sebastien Tellier porté aux nues. L'instrumental de ses chansons est loin d'être mauvais mais quand il chante, j'ai envie de me bourrer les oreilles de guimauve. Sinon le kitsch de Neon Neon réside aussi dans ses participations : ils ont tourné avec HAR MAR SUPERSTAR