vendredi 26 décembre 2008

[URL]Tarpipe.com

On le sait, la prolifération des sites sociaux entraine un problème de gestion de l'ensemble de ces sites... Mon but ici n'est pas d'analyser cette prolifération et d'essayer de déterminer si elle est durable ou pas, mais bien de voir quelle solution existe dans le merveilleux monde du si mal nommé web 2.0

Le problème qui se pose est double en fait : d'une part, il y a la nécessité d'avoir accès aux informations postée sur ces différents sites. La solution de base est de les visiter tous, ce qui peut devenir extrêmement consommateur de temps... Des solutions existent dont la plus fameuse est sans doute friendfeed.com pour peu que vos amis aient pris la peine de s'inscrire sur ce service merveilleux (signalons quand même l'intéressant service Pulse de Plaxo, avec les mêmes fonctions, mais qui vous permettent en plus de partager agenda et contacts)

Bon, le but de cet article n'est pas cela.

En effet, d'autre part, le problème consiste également à pouvoir poster les mêmes infos sur plusieurs sites en même temps, de façon à toucher tout ceux qui n'auraient pas pensé à vous suivre sur Friendfeed.com. Différents services existent ici : hellotxt.com et ping.fm sont sans doute les plus utilisés et connus. Ces deux services ont des avantages et inconvénients divers.

  • Hellotxt.com a pour lui une interface hyper claire et facile d'accès. Il est totalement flexible, vous permettant de choisir en quelques clics pour chaque message vers quels sites vous souhaitez communiquer. Il prend bien sûr en charge les photos (via flickr), les vidéos (via YouTube) et même la musique (via l'excellent service blip.fm). Il dispose d'une application mobile, d'une porte d'accès mail, SMS et messagerie instantannée (GTalk et Jabber). Il propose un support des principaux sites sociaux (réseaux sociaux, microblogging, partage d'image,...). Alors, quelle est le problème ? A part un code pour Ubiquity (mais oui, la couche mashup de Mozilla Labs), il n'existe pas de widget pour aucun OS. Bref, pour poster, vous devez envoyer un mail (mais qui va écrire un mail pour un post de microblogging), envoyer un SMS ou utiliser la messagerie instantanée. C'est un défaut assez rédhibitoire quand on voit l'utilisation intensive qu'ont les twitterers des widgets de ce site.
  • Ping.fm propose une interface moins jolies (mais c'est une question de goût) et surtout moins de flexibilité (trois "profils" d'envois configurables, mais pas de possibilités directe de choisir sur quels sites envoyer ses infos. Soit c'est un profil (status, miccroblogging, blogging), soit c'est un service (ce qui, pour un agrégateur, est un peu inutile à mon goût). Mais sa grande force, ce sont ses widgets, nombreux, écrits souvent via la plateforme AIR de Adobe, mais pas uniquement. Ces widgets vont même jusqu'à améliorer le site en lui-même, puisque celui pour MacOSX permet de sélectionner chaque service sur le quel envoyer un à un. Reste que généralement, l'ergonomie n'est pas au rendez-vous. De plus, Ping.fm n'a pas de plateforme SMS.
  • On en arrive au titre de cet article, Tarpipe.com. A l'heure actuelle, c'est clair, le service ne peut pas rivaliser en fonctionnalité avec les deux précédents. Néanmoins, il a un grand potentiel grâce à une approche totalement différente. Bon attention, il propose de base le même service : vous pouvez envoyer simultanément sur plusieurs sites le même lien ou le même twits. Mais c'est dans la fonction workflow que Tarpipe.com innove. Il permet en effet via un seul envoi par un API REST qui semble standard ou par un mail de faire subir un traitement multiple à l'information via plusieurs sites différents. En d'autres termes, vous pouvez envoyer une photo sur Flickr et Facebook en même temps, puis partager l'URL FlickR de la photo sur Plurk, Twitter et Jaiku que vous aurez auparavant racourcie par TinyURL. La création de ces "routines" se fait sur le site via des boites avec des entrées et des sorties qu'on relie l'une à l'autre.



Mon petit esprit se met directement à imaginer mille et une possibilités d'utilisation de ce service et imagine déjà un petit programme qui permettrait au choix d'envoyer des images (ou pourquoi pas des vidéos), de mettre à jour ses statuts et d'envoyer des mails, et de mélanger le tout, selon des procédures que chaque utilisateur configure selon ses besoins.

Évidemment, il y a un mais... Plusieurs, même, liés simplement au fait que le service et encore jeune et tout à fait béta. Il est très peu documenté, ce qui rend son utilisation assez compliquée, malgré l'interface pourtant très bien conçue. Les clients ne sont pas légions (un bookmarklet qui ne prend donc pas en charge les fichiers, un programme extrêmement basique qui poste des fichiers mais uniquement pour Mac) et la stabilité du service n'est pas encore optimale ce qui demande de nombreux ajustements et calibrages par l'utilisateur. Mais ce qui manque fondamentalement, c'est de la documentation qui explique ce que chaque fonction proposée dans le workflow donne comme résultat et comment on peut exploiter ces résultats.

Restera ensuite à améliorer l'interface, à prendre en charge d'autres services et à stimuler une communauté de développeurs pour créer un tas de petits programmes pour utiliser ce service qui pourrait, si il est bien développé, être franchement utile pour s'en sortir dans la jungle du 2.0

2 commentaires:

damien a dit…

intéressant ... une sorte de Yahoopipes pour réseaux sociaux. Faudra faire gaffe aux boucles sans fin de publish-republish :-)

Yann Lebout a dit…

Effectivement. Mais je ne crois pas que ce genre de problème puisse arriver. D'une part, le workflow ne marcherait pas sans montrer de message d'erreur comme c'est le cas pour beaucoup de mes tentatives, d'autre part, il faudrait que cela soit volontaire et je vois vraiment pas qui pourrait avoir envie de faire une boucle sans fin. Enfin, je crois que le serveurs de tarpipe sauteraient très vite !